La Dr Catherine Kousmine La Fondation Dr C. Kousmine Les 5 piliers de la Méthode Les Associations Les Centre de soins Les Livres La Charte Les Produits Les Thérapeutes Les Cahiers des charges Formations Téléchargements Les membres d'honneur
Page d'accueil Les 5 piliers de la Méthode L'Alimentation

Les 5 piliers de la Méthode


L'Alimentation La Crème Budwig Les Vitamines L'Équilibre acido-basique L'Hygiène intestinale L'Immuno-modulation

Contact Adresse

Une alimentation consciente

«Je serai demain ce que je mange aujourd'hui », les erreurs alimentaires du monde civilisé résident essentiellement dans:
- une consommation excessive de viande, graisses, beurre, laitages gras, dans l'introduction de graisses végétales, d'huiles ordinaires ...
- une faible consommation de fruits, salades et légumes frais,
- une quasi absence d'huiles garanties de première pression à froid, de céréales complètes et de légumineuses.
En résumé, il y a trop d'aliments sucrés, gras, raffinés, cuits et pas assez d'aliments vivants, crus, complets, naturels.

* Petit déjeuner de roi, repas de midi de prince, repas du soir de pauvre
* Dix pour cent d'aliments crus au minimum au début de chaque repas et selon tolérance (salades, fruits, céréales germées ou fraîchement moulues/broyées).
* Introduction de la Crème Budwig au petit déjeuner.
* Consommation d'aliments de production naturelle et fraîche, saine si besoin : Jeûne sous surveillance médicale, au cours duquel sont pratiqués des lavements intestinaux suivis d'une instillation d'huile de tournesol, riche en acide gras oméga 6 pour la régularisation du système digestif.
* Cuisson à la vapeur de préférence, avec adjonction d'un filet d'huile "Kousmi'Life" crue sur les aliments, dans l'assiette.
* Banir défitivement le four à micro-ondes.
* Consommation quotidienne d'huiles garanties de première pression à froid, obtenues en dessous de 40 'C et sans solvant, filtrées sur papier avant d'être mises en bouteille : cameline, germe de blé, noix, colza, tournesol, olive. Mis à part l'huile d'olive, elles doivent être conservées au réfrigérateur une fois la bouteille entamée et ne se cuisent pas sous peine de dénaturer leurs acides gras insaturés de forme biologique 'cis'. Seule l'huile d'olive supporte une température de 140°C et peut servir à rôtir viande et poisson.
* Une alimentation saine et équilibrée nécessite deux cuillères à soupe par jour (30 grammes) d'huiles crues, émulsionnées comme dans la crème Büdwig ou en assaisonnement des crudités et légumes. * L'huile Kousmi'Life est ajoutée crue dans l'assiette sur les légumes, pommes de terre, céréales ou le poisson.
* Les herbes aromatiques, épices et sel (non raffiné) offrent une vaste palette de goûts pour enrichir une alimentation Saveurs-Santé.
* Consommation quotidienne de fruits, salades et légumes frais pour leur richesse en vitamines, sels minéraux, oli!méléme Leurs fibres contribuent à l'équilibre de la flore intestinale tian du transit, processus de «nettoyage- de l'intestin. Elles la sorte à la prévention des maladies intestinales.
* Consommation quotidienne de céréales complètes, crues moulues ou cuites : orge, avoine, riz, millet, sarrasin; maïs, épeautre, pil-pil, boulghour (cuits). Moulues fraîchement les céréales complètes conservent toute leur valeur nutritive grâce, notamment, à leur enveloppe et leur partie germinative riches en oligo-éléments, enzymes, lécithines ...
* Consommation de légumineuses : pois chiches, haricots, soja, lentilles. A consommer cuites après trempage. Pour permettre un apport équilibré en protéines, les céréales et légumineuses doivent être associées au même repas et diversifiées. Dans ces conditions l'association céréale-légumineuse permet un apport protéique comparable à celui de la viande.
* Consommation quotidienne d'oléagineux frais et crus : noix, amandes, noisettes, graines de tournesol, de lin, de sésame, de courge; pignons.
* Consommation de poisson, produits de la mer, algues : deux à trois fois par semaine. Choisir ceux garantis sans antibiotiques, frais ; d'élevage ou de récolte biologique pour les algues.
* Consommation de viande de qualité, avec traçabilité : deux à trois fois par semaine en cas de santé. Privilégier la viande blanche mais ne pas négliger la viande rouge pour son apport en fer. Son absorption est optimale en présence de vitamine C, ou lors d'un repas commençant par une crudité et accompagné de légumes et pommes de terre. En cas de maladie, la viande sera supprimée durant un à trois mois. Consommation en quantité modérée de produits laitiers : fromages maigres (sérac, chèvre frais), lait écrémé, séré. Eviter les fromages gras, beurre, crème, lait entier. Supprimer les produits laitiers UHT ou HP, indigestes. Choisir des produits pasteurisés et provenant d'élevages biologiques autant que possible.
* Suppression éventuelle et +/- temporaire des produits laitiers dans les maladies majeures.
* Consommation en quantité modérée d'oeufs frais : deux par semaine. Ils sont digestes à la coque, mollets, pochés ou sur le plat sans corps gras. Le jaune doit être consommé liquide, le blanc solide. * Suppression des toxiques : tabac, alcool et autres ...
* Suppression des produits artificiels : graisses dites végétales, margarines, sucres raffinés, édulcorants, additifs chimiques de synthèse, confiseries et chocolats industriels